À propos de l'Observatoire de la philanthropie

  • Qu'est-ce que la philanthropie?
  • Qu'est-ce que l'Observatoire de la philanthropie?
  • Notre vision
  • Notre mission
  • Nos objectifs
  • Les axes de recherche de l'Observatoire de la philanthropie

Qu'est-ce que la philanthropie?

La philanthropie fut longtemps réduite à l’accomplissement d’actes désintéressés pour le bien d’autrui (Association des Professionnels de Philanthropie). Aujourd’hui, elle est davantage polysémique avec un socle commun: l’amour de l’humanité et de son indissociable environnement.

L’élargissement du spectre d’analyse est dû à de nombreuses évolutions sociétales. Notamment l’essor, entre autres, du digital, et plus particulièrement des réseaux sociaux, auquel peut parfois s’ajouter une dimension stratégique et moins désintéressée. La philanthropie sociale, économique et environnementale garde au cœur de sa mission un altruisme évident. Cependant, d’autres aspects comme la culpabilité, ou le regard d’autrui semblent peser de plus en plus sur la philanthropie. Et ce, qu’elle soit corporative, non-gouvernementale ou individuelle. Les différentes formes de philanthropie ont également bien évolué. Par exemple, le don traditionnel orienté est complété par de nouveaux actes altruistes comme les dons non dirigés vers des fondations et organismes de bienfaisance, les campagnes RSE, la compensation carbone ou encore les dons en “temps”

La définition et les implications de la philanthropie restent un des volets explorés de manière continue par l’Observatoire.

      La philanthropie, qu’elle soit, individuelle, corporative ou non gouvernementale, englobe tout acte soutenant l’amour de l’humanité et son indissociable environnement.

L'Observatoire de la Philanthropie

Qu'est-ce que l'Observatoire de la philanthropie?

L’observatoire est né de la volonté de deux chercheurs, Elisabeth Robinot (ESG UQAM) et le professeur Léo Trespeuch (EGUQTR), de travailler ensemble sur le sujet de la philanthropie. Ce sont leurs intérêts personnels qui les poussent à investiguer ce thème de recherche. 

Suite à ce projet, ils rencontrèrent les fondateurs du Philab ouverts à travailler ensemble et à les coopter dans leurs projet. Le Philab, dont les chercheurs principaux pour le Québec sont les professeurs Jean-Marc Fontan et Caroline Bergeron, a obtenu en 2018 une subvention CRSH partenariat. Les deux co-fondateurs de l’Observatoire ont ainsi été reconnus comme co-chercheurs du CRSH partenariat du Philab.

En 2019, l’Observatoire est reconnu par l’EGUQTR. Suite à cela, le Philab donna son soutien financier à l’Observatoire au travers de financements de projets d’implantation et de développement.

Entre-temps, ils obtiennent de nombreux soutiens des acteurs du milieu philanthropique et des financements pour appuyer les projets de recherche. On retrouve parmi ces acteur Centraide, Fondation Bombardier, Fondation Notre Dame, CRISES, Fondation UQTR, UQTR, ESG UQAM, UQAM, etc. Ainsi, c’est en 2021 que l’Observatoire est reconnu par l’ESG UQAM.

Ainsi, l’Observatoire de la Philanthropie de l’ESG UQAM sera partie prenante de ce grand réseau de recherche ayant des ramifications à l’international. Il s’en distinguera par sa spécificité : l’ancrage théorique du marketing appliqué aux différents comportements de don.

Vous trouverez plus bas la vision, la mission, les objectifs de ainsi que les axes de recherche de l’Observatoire.

Arbre gigantesque avec la lumière du soleil

Actualités

Consultez notre actualité afin d'en apprendre plus sur nos activités.

Notre Vision

Notre vision est de fédérer un groupe de chercheurs, étudiants, entreprises et d’OBNL autour du thème de la philanthropie via les sciences de la gestion et particulièrement le marketing. Cette structure doit permettre d’attirer des étudiants et de favoriser la recherche de financement.

Notre mission

Notre mission est de favoriser le transfert de connaissances par la production de recherches, blogues, capsules vidéo et indices annuels sur la philanthropie et les dons.

Nos objectifs

Production d’indices

Valorisation de travaux académiques

Aide aux entreprises

Aide aux OBNL

L’Observatoire analyse la philanthropie et diffuse les résultats des indices construits sur les fondements académiques. La publication annuelle d’un baromètre de la philanthropie est un outil de référence idéal pour les OBNL, entreprises et tout philanthrope intéressé.

L’Observatoire a pour vocation de faire rayonner les travaux académiques des étudiants et chercheurs par la vulgarisation, la publication et la promotion au sein de la communauté.

En partenariat avec les entreprises, L’Observatoire se nourrit des pratiques des entreprises et de produit des préconisations managériales pour ces dernières.

Enfin, nos études sur les motivations du dons et l’analyse des nouveaux formats de dons servent à accompagner les OBNL. Notamment pour leurs campagnes de financement, communications ou collectes de fonds.

Restez informé!
Devenez membre gratuitement!

Nos axes de recherche

Comportement des dons des citoyens

Selon la récente étude de Hafsi et Kouamé (2018), il semble que les citoyens modifient leurs habitudes en matière de dons. Ces auteurs constatent à travers l’étude réalisée en partenariat avec Centraide un accroissement des dons dirigés de la part des citoyens. Il y a mutation d’un don solidaire à un don dirigé voir désigné. La forme des dons a également été modifiée avec de nouvelles modalités des dons en ligne et du financement participatif.

L’objectif de cet axe est de comprendre les évolutions des comportements des dons des citoyens.

Entreprises et la philanthropie corporative

Plusieurs entreprises ne considèrent plus le don comme une bonne action. Il est perçu comme une action de communication, voir parfois une stratégie fiscale. Cet axe souhaite analyser la philanthropie corporative en général, et plus particulièrement dans le domaine du tourisme et de l’éducation

Une seconde partie se détache pour se concentrer sur les actions philanthropiques corporative relatives à la protection de l’environnement. Ce sous-axe vise à étudier le rôle des entreprises et des citoyens face aux changements climatiques actuels au travers d’une philanthropie « verte ».

Nouvelles structures philanthropiques ou OBNL

Le domaine plural a lui aussi vu un changement. En effet, les fondations privées, publiques ou communautaires font face à de nouveaux enjeux et ont besoin de devenir plus « efficientes » face à la diminution de leurs ressources. La question de l’incidence de leurs choix de don sur leur image et leurs performances financières reste d’actualité. 

À la vue du peu d’études réalisées, il semble nécessaire d’investiguer les retombées de la philanthropie en matière de participation des citoyens via le financement participatif.